fbpx

Recettes de la catégorie Viandes

Recettes classées dans : Viandes

Viandes En Gastronomie Du Moyen Âge

Si toutes les espèces de gibier étaient populaires auprès des hautes classes sociales, la plus grande partie des viandes venaient des animaux domestiques.

  • En Europe la viande la plus courante à l’époque médiévale était le porc et ses dérivés de charcuterie (jambons, saucisses, saucissons, pâtés, lard, etc.). Les gaulois s’étaient déjà fait une renommée dans la production de charcuterie à l’époque le l’empire romain.
  • Les gros gibiers (sanglier, cerf et chevreuil) étaient réservés aux nobles, le petit peuple se contentait de lièvres et lapins de garenne.
  • Les oiseaux de prestige (faisans, cygnes, aigles, paons) revêtus de leurs plumes, avec le bec doré, entourés de bannières et disposés sur des socles de pâte en forme de château fort etc., figuraient sur les tables de festins seigneuriaux. Les nobles consommaient également des poulardes, oies, dindes, canards (pas de pintades ni de dindes). Le peuple se contentait de perdrix, pigeons, bécasses, cailles, et de petits oiseaux (merles, grives, ortolans…).
  • La poule, la vache et le mouton étaient servis qu’occasionnellement, sur les tables médiévales (en ragoûts, farcis, en croûte, en terrines) mais ces gibiers étaient habituellement conservés pour les œufs, le lait, la laine.
  • Le bœuf étant l’animal de trait le plus répandu au Moyen Âge était peu servi à la Cuisson à la broche chez les nobles et en sauce, en ragoût ou en pâté pour le peuple.

En principe, tous les gibiers étaient rôtis à la broche, souvent après avoir été bouillis pour être plus tendres. Ou encore, ils étaient découpés en morceaux et cuits dans une sauce au vin épaissie de pain grillé broyé ou de purée de féculents, en sorte de civets ou de hochepots.

On pouvait aussi mélanger plusieurs sortes de viandes pour utiliser les restes ou les abats, coupés en morceaux et mis à la sauce (épicée), ou broyés avec des herbes fines pour faire des pastés ou des tourtes (avec de la pâte).

Viandes

Carbonata selon Maestro Martino

Carbonata selon Maestro Martino

Une recette idéale pour vos barbecues de l’été !!! Une recette qui stimule la soif selon Maestro Martino : « et farratte meglio bevere », donc pensez à bien vous hydrater !

Jarret de porc du Vivendier

Jarret de porc du Vivendier

Jarret de porc cuisson Du Vivendier et tiré du livre la Cuisine Historique de Fabian Müllers

Civet de lapin aux épices

Civet de lapin aux épices

Civet de lapin aux épices
Selon Civé de Connin ( Civet de Lapin), Ménagier de Paris, 1393.

Soupe des paysans Béarnais

Soupe des paysans Béarnais

Soupe des paysans Béarnais : Pour ma part je remplace la ventrêche par du jambon que je braise et je l ajoute en fin de cuisson.

Bourbelier de Sanglier

Bourbelier de Sanglier

Bourbelier est le terme de vénerie (chasse à courre) utilisé autrefois pour la poitrine de sanglier

Pin It on Pinterest

RecetteMédiévale

GRATUIT
VOIR