Boissons

Recettes de Boissons Médiévales

 

Nous avons sélectionné pour vous les meilleures mais aussi les plus simples recettes ancestrales de boissons.

Certaines recettes ont perduré au fil des siècles, depuis l’Antiquité. Leurs origines sont parfois inconnues mais nos papilles s’en souviennent toujours.

LES BOISSONS MÉDIÉVALES SONT GÉNÉRALEMENT ALCOOLISÉES, MAIS IL EST ÉGALEMENT POSSIBLE D’ADAPTER ET D’EN FAIRE UNE BOISSON MÉDIÉVALE SANS ALCOOL.

Retrouvez la fameuse recette claret medieval, apéritif médiéval, mais aussi la bière médiévale.

Boissons

Ambroisie

Dans la mythologie grecque, l’ambroisie est une substance divine. La traduction grecque de son nom est “immortel, divin, qui appartient aux Dieux”.

lire plus

Vin de Rose

La rose servait à décorer les plats, à confectionner l’odorante eau de rose et le parfumé vin de rose.

lire plus

Moretum

Le Moretum est un breuvage connu depuis la nuit des temps, renferme les saveurs de la ronce (au moyen âge: la mûre et la framboise), ainsi que le miel fermenté

lire plus

Vin de Sauge ou Saugée

Le vin de sauge ou appelé Saugée est un vin apéritif et digestif qui met de bonne humeur. Pour les amateurs de cette petite pointe d’amertume.

lire plus

Bochet, Boisson fermentée au Miel

  Bochet, Boisson fermentée au Miel - d'après le Ménagier de Paris (XIV°) Le Bochet était la boisson la plus populaire, plus accessible à toutes les bourses. 1 kg miel10 g gingembre (frais)4 clous de girofle2 cfé levure de Bière Dans une grande bassine,...

lire plus
Boissons et Breuvages

La boisson principale était le vin : en effet, l’eau pouvait souvent être contaminée et rendre malade (dysenterie).

Avec le vin, pas de problème. Le vin de l’époque avait un plus faible titrage et ne se conservait guère plus d’une année. On consommait également une boisson appelée piquette, fabriquée à partir de raisin, d’eau et de sucre.

Au XIe siècle, on consommait surtout du vin blanc, mais à partir du XIIe siècle, la préférence est allée au vin rouge, du moins dans les pays du Sud de l’Europe.

Le vin de l’époque était très acide et il était souvent coupé à l’eau et agrémenté d’épices, de miel ou d’herbes (claret et hypocras). En dehors du vin et des alcools servis pendant les repas, la bière (Cervoise) et le cidre étaient aussi appréciés – selon la région – que les bourgognes rouges et blancs.

Pour faciliter la digestion, on servait des breuvages aux herbes (vin d’anis, d’absinthe, de romarin, de sauge) ou aux épices, tels l’hypocras, le clairet.

Avec les sucreries on servait des vins très généreux (malvoisie) et des vins doux.

Pin It on Pinterest