4.67/5 (6)

 

Tufahia Poulet aux pommes

Tufahia - Poulet aux pommes d'après le Manuscrit de Munich CGM415

Cette recette a été examinée et cuisinée dans un atelier scolaire avec le HLW Krieglach. Elle se trouve dans la partie la plus ancienne du manuscrit de Munich Cgm 415 .
Type de platVolailles
CuisineXV° siècle
Mots-Cléspommes, poulet
Temps prép.15 minutes
Cuisson15 minutes
Durée totale30 minutes
Portions4 personnes
AuteurRecettes Médiévales

Ingrédients

  • 3 blancs de poulet coupés en fine lanières
  • 2 à 3 oignons coupés en petits dés
  • 4 pommes pelées, épépinnées et coupées en petits morceaux
  • 80 g de beurre
  • 250 ml de bouillon
  • 2 citrons en jus
  • farine
  • 1 cfé de gingembre frais, râpé
  • 1 c. à thé de cannelle moulue
  • 1 c. à soupe de miel
  • sel
  • poivre
  • muscade
  • menthe fraiche hachée finement

Instructions

  • Assaisonner les lanières de poulet avec du sel, du poivre et de la farine. Faire revenir brièvement dans un peu de beurre jusqu'à ce qu'ils soient chauds et couvrir.
  • Faire fondre le reste du beurre dans une casserole et faire suer lentement l'oignon avec le sucre (ou le miel) et le caraméliser.
  • Quand ils ont pris une belle couleur, saupoudrer de farine et rôtir brièvement.
  • Ajouter ensuite les pommes et laisser mijoter quelques instants.
  • Déglacer avec le bouillon et le jus de citron et étuver lentement à feu doux jusqu'à ce que le tout soit tendre et laisser bouillir un peu.
  • Assaisonner au goût avec le gingembre et les épices, ajouter les lanières de poulet frites peu avant de servir et retirer du feu.
  • Garnir de menthe fraîchement hachée, de poivre fraîchement moulu ou d'amandes hachées et servir avec du riz ou du pain blanc frais.

Notes

Dans la plupart des autres recettes, le plat est décrit plus en détail: Les pommes sont soit ajoutées à des morceaux ou broyées dans un mortier, de sorte que seul le jus est utilisé. Plusieurs ingrédients sont également mentionnés, notamment le sel, le poivre, le sucre, la cannelle, la coriandre, le gingembre, la menthe, la pâte d’amande, la noix de muscade, le camphre , l’eau de rose ou le mastic.
Selon le manuscrit, la recette avec du jus de citron ou de grenade et de bonnes épices est meilleure que sans ces ingrédients. En outre, il est également indiqué que des parties d'un poulet entier doivent être utilisées, alors que dans une recette parallèle, la viande est découpée en fines lanières. Dans une autre recette, il manque des informations détaillées sur la nature de la viande de poulet. En principe, un poulet gras est préféré à un poulet maigre.
Pour la préparation, on apprend que le plat doit être préparé dans un pot; Les pommes doivent être pelées et éviscérées avant le traitement.
Recette traduite et extraite du site :Nahrhaftes Mittelalter Historische Kulinarik und Diätetik zwischen Orient und Okzident
 
IMPRIMER LA RECETTE

Que pensez-vous de cette recette ?

Ne manquez plus une seule recette !

Ne manquez plus une seule recette !

En vous inscrivant à notre newsletter vous recevrez les dernières recettes médiévales ! (1/mois)

Inscription réussie !

Pin It on Pinterest

Partagez

Partagez cette recette avec vos amis !