Livres de Cuisine Médiévale

Livres de cuisine médiévale que nous recommandons.

Livres sur les recettes et la gastronomie historique

Ces ouvrages sont des suggestions. Une commission sur les achats effectués via les liens Amazon ci-dessous permet de soutenir notre site internet.

Livres de Cuisine Médiévale 1

Le Libre de Sent Sovi

La cuisine médiévale catalane au début du XIVe siècle

Après la présentation de la cuisine médiévale française avec le célèbre Viandier de Taillevent et le tout aussi illustre Mesnagier de Paris, Josy Marty-Dufaut s’intéresse à la cuisine médiévale catalane au début du XIVe siècle.

Le Libre de Sent Sovi est un des premiers manuscrits culinaires de l’Europe, écrit dans la langue du pays. La cuisine médiévale catalane est une cuisine de saveurs subtiles, le sucré se marie au salé, l’aigre s’allie au doux, avec des nuances exquises…

Livres sur la Gastronomie Historique

Livres de Cuisine Médiévale 2

Manger au Moyen Âge

Pratiques et discours alimentaires en Europe au XIVe et XVe

L’alimentation médiévale est un monde disparu de saveurs et d’odeurs. Pour le retrouver, l’auteur scrute les recettes laissées par les maîtres-queux du roi qui nous dévoilent la richesse des ingrédients utilisés dans les cuisines royales : plats épicés et plats colorés dominent les tables et les repas.

Il se réfère également aux fouilles archéologiques restituant la cuisine-salle à manger des paysans. Et reconstitue ainsi pour nous l’imaginaire culinaire de nos ancêtres et les diverses pratiques liées à la préparation des repas.

En la matière, le Moyen Âge est synonyme de diversité : par la quantité et la qualité de ce qu’il mange, et par la manière dont il le mange, le noble se distingue du pauvre, le clerc du laïc, l’Anglais du Français et le Gascon du Flamand. Aux XIVe et XVe siècles, manger n’est pas seulement une nécessité : c’est aussi, déjà, un plaisir.

Livres de Cuisine Médiévale 3

L’art culinaire – De re Coquinaria

Gavius Apicius, ami de Tibère est entré dans la légende impériale pour avoir porté la gloutonnerie à des extrêmes inouïs. L’auteur de L’Art Culinaire s’est fait connaître par ses extravagances culinaires en inventant des plats tels que le talon de chameau ou les langues de flamants, mais aussi par les dépenses somptuaires que nécessitaient ses festins. On raconte même que, dans l’obligation de restreindre son train de vie, il se serait empoisonné. Même si la version que nous possédons est sans doute largement postérieure à Apicius et daterait probablement des années 400, L’Art Culinaire, n’en constitue pas moins pour nous un précieux témoignage historique, tant sur les goûts de l’époque que sur les techniques de conservation des aliments.

La présente édition retrace brièvement la vie de celui qu’Isidore nommait «le premier ordonnateur de la cuisine» et propose une étude substantielle de la littérature grecque et latine. En effet, la littérature culinaire était dans l’Antiquité très développée avec des auteurs comme Chrysippe de Tyane, et liée à la diététique. La langue de ce texte tardif est ensuite analysée, tandis que l’histoire, complexe, est relatée en détail. Les testimonia, le plus souvent de Sénèque, précèdent le texte, complétés par les Extraits d’Apicius par Vinidarius. L’ouvrage est en outre enrichi d’un commentaire, d’un Index Nominum et Locorum, d’un Index Mensurarum et Ponderum, d’un Index plantarum, d’un Index Utensilium, ainsi que d’un Index Ciborum.

Livres de Cuisine Médiévale 4

La Cuisine des Pharaons

Fondé sur de solides connaissances historiques et sur les recherches ethnologiques les plus récentes, cet ouvrage permet de découvrir ce qui se trouvait sur la table d’un Egyptien de l’Antiquité – qu’il soit pharaon ou esclave.

Textes originaux, transcriptions, recherches…

Livres de Cuisine Médiévale 5

Le Mesnagier de Paris

Vers 1393, un bourgeois de Paris, riche et vieillissant, écrit pour sa très jeune épouse un ouvrage qui mêle l’instruction religieuse et morale, des conseils d’économie ménagère et (ce qui a fait sa gloire) des recettes de cuisine très nombreuses et très détaillées : c’est Le Mesnagier de Paris.

On mesure l’intérêt d’une telle oeuvre pour la connaissance des mentalités, de la sensibilité, de la vie quotidienne à la fin du Moyen Age. Le présent volume offre le texte intégral du Mesnagier, accompagné d’une traduction et d’un grand nombre d’éclaircissements qui permettent entre autres à ceux qui le souhaiteraient d’en essayer les recettes. Voici, accessible à tous, un texte essentiel et passionnant, susceptible d’intéresser les amateurs d’histoire aussi bien que de gastronomie.

Traduction et notes de Karin Veltschi, professeur à l’Institut universitaire Saint-Melaine de Rennes.

Pourquoi proposer des livres de Cuisine Médiévale ?

Le livre reste pour de nombreuses personnes un support intemporel, pratique mais également matériel. Nul besoin d’électricité, de réseau internet etc… On l’emmène partout, on marque des pages ou on le griffonne… bref, c’est un outil parfois indispensable pour cuisiner.

D’autres souhaitent simplement passer pour des érudits auprès de leurs visiteurs en plaçant leurs livres dans une bibliothèque.

Faire un cadeau

Les livres de Cuisine Médiévale sont en effet d’excellents cadeaux mais aussi peu onéreux. On vous voit venir Monsieur ! Vous êtes lassé des plats surgelés de Madame ? Dans les faits et les mœurs,  il y a de plus en plus d’hommes qui se mettent à la cuisine. Et oui, les temps changent, et c’est tant mieux ! Donc Messieurs, commandez à Mère Noël ou pour votre anniversaire des livres de cuisine médiévale.

Notre projet de livre Recette Médiévale

Nous avons pour projet de rédiger un ouvrage de cuisine médiévale. Toutefois, ce n’est encore qu’en projet, et nous avons besoin de soutien financier pour réussir cette entreprise.

Vous pouvez contribuer et nous aider en rejoignant notre Tipeee.

Il y a des contreparties en fonction de ce que vous souhaitez contribuer. Grâce à vous, nous espérons finaliser ce projet courant de l’an de grâce 2020 !